FOIRE AUX QUESTIONS

Vous avez une question d’ordre général sur la médecine esthétique. Voici les réponses aux questions les plus fréquemment posées

Toute vos questions en médecine esthetique

Certaines personnes ne se sentent plus ou pas satisfaites de leur apparence. Vous pouvez avoir recours à la médecine esthétique pour atténuer les effets du vieillissement, combattre les rides, effacer certaines imperfections de la peau comme les taches brunes et les cicatrices.

La médecine esthétique, appelée aussi médecine morphologique et anti-âge, prévient et retarde l’apparition des signes de l’âge par des gestes non-chirurgicaux, comme l’injection à l’acide hyaluronique, le peeling ou le purisma. Vous pouvez réduire les effets du vieillissement. Les résultats peuvent durer jusqu’à 24 mois. Les traitements sont réalisés par les médecins généralistes (diplômés du DIU de médecine esthétique et anti-age) au sein de leur cabinet.

Les traitements de chirurgie esthétique nécessitent généralement une opération sous anesthésie locale ou générale. Ils permettent d’effacer les rides en profondeur et leurs effets peuvent être visibles pendant une dizaine d’années. C’est un chirurgien spécialisé en chirurgie plastique esthétique et reconstructrice qui réalise les interventions.

La médecine esthétique concerne essentiellement le visage. Son action va permettre d’agir sur les ridules, les sillons, les rides et le relâchement de la peau. Les ridules sont des cassures de la peau qui apparaissent uniquement à l’expression du visage. Quant aux rides, elles sont plus marquées et se remarquent alors que le visage est au repos. Les sillons sont des traits très marqués dus à un affaissement des tissus ou à l’aggravation d’une ride. Le cou et les mains sont aussi des parties du corps sur lesquelles la médecine esthétique peut intervenir en raison du dessèchement de la peau.

Dès l’apparition des premiers signes du vieillissement de la peau, aux alentours de 25 à 30 ans en fonction du type de traitement de médecine esthétique. Pour autant, le traitement d’une forme d’acné sévère par peeling peut commencer dès l’âge de 20 ans. Attention seule le médecin est apte à juger si son patient a réellement besoin d’un traitement de médecine esthétique.

Les effets possibles à la suite d’un acte de médecine esthétique surviennent essentiellement sur les parties traitées.

Parmi les réactions au traitement d’injection d’acide hyaluronique, on observe fréquemment de légères rougeurs, des hématomes et ecchymoses, des gonflements, parfois plus rarement des petits granulomes (petits nodules inflammatoires apparaissant 3 à 6 mois après l’injection).

Dans le cas d’un peeling, peuvent apparaître des rougeurs, des sensations de tiraillement et de peau sèche, une desquamation fine ou moyenne selon les zones du visage.

À la suite d’un traitement Purisma, il apparaît un œdème (gonflement), un érythème (rougeurs) et des croûtelles (elles persisteront durant 7 jours) sur toute la zone traitée.

Non, les traitements de médecine esthétique ne sont jamais pris en charge par la sécurité sociale.

Le tarif de la première consultation s’élève à 50 €. Cette consultation n’est pas remboursée par la sécurité sociale.

Vous ne trouvez pas la réponse à votre question

ut mattis sed sem, at Praesent quis, Praesent efficitur. fringilla Donec accumsan